top of page
Rechercher

La Mise en scène du sommeil du bébé en douceur...

Le parent a un rôle crucial à jouer avec son bébé, que ce soit pour lui apprendre à manger, à marcher, et jusqu'à un certain point, aussi, à dormir. Ce rôle demande un certain dosage, voire un certain doigté; un véritable talent d'équilibriste... Si le bébé met beaucoup de temps à consolider son sommeil, il se peut que cela résulte du fait que le parent ne comprenne pas bien son rôle: qu'il en fasse trop ou pas assez, en oubliant de laisser son bébé jouer le sien.


En régulant certains aspects de sa routine, le parent accompagne son enfant dans son passage d'un mode de sommeil polyphasique (en plusieurs phases) à biphasique (en deux phases avec la sieste) puis monophasique (en une seule phase la nuit). Pour ce faire, le parent devient littéralement le metteur en scène du sommeil de son bébé. Et c'est là qu'il doit apprendre à bien cerner son rôle: il établit la mise en scène du sommeil de son enfant mais le bébé doit demeurer l'acteur principal de son sommeil... C'est souvent quand le parent essaie de jouer tous les rôles que la mise en scène ne permet pas au bébé de se laisser aller au sommeil.


Comme tous les bébés et tous les contextes sont différents, disons-le une fois pour toutes: il n'existe pas de méthode miracle ni universelle pour emmener plus rapidement bébé à enchaîner ses cycles de sommeil et faire ''ses nuits'' ou plutôt ''les nuits de ses parents'' puisque ceux-ci cherchent à ce que son rythme de sommeil se synchronise dès que possible avec le leur. À moins d'être hypnotiseur de haut calibre, personne ne peut non plus faire dormir un bébé sur commande, pas plus qu'un adulte, d'ailleurs! Et ce n'est certainement pas en ignorant ses besoins ou en le stressant en tentant de le forcer à dormir qu'on lui fera développer une belle relation avec le sommeil... Sans être trop interventionniste, opter à l'inverse pour l'absence totale d'intervention et ignorer volontairement ses besoins en le laissant pleurer durant de longues périodes à répétition pourrait avoir un impact sur le lien de confiance en voie de développement avec lui et sa propre confiance en lui-même, en plus de possiblement lui faire développer une mauvaise association avec l'heure du dodo. On peut néanmoins mettre en place les bases pour le prédisposer à allonger ses nuits et plutôt que de tenter de le ''forcer'' au sommeil, on l'accompagne alors réellement, en respectant son rythme et ses besoins, à ''favoriser'' son sommeil, afin qu'il développe une association positive avec celui-ci.


Avec l'approche de la mise en scène du sommeil du bébé élaborée par l'Institut SOMNA, le parent apprend à accompagner le bébé dans la consolidation de son sommeil en douceur, en respectant son rythme de maturation neurologique et en mettant tout en place avec bienveillance, pour lui permettre de développer une association positive avec le sommeil, qui modulera par la suite durablement son rapport à celui-ci. Puisque le parent ne peut dormir à la place de son enfant, il fait un peu comme lorsqu'il met la table et lui offre la nourriture en créant le contexte favorable pour que le bébé puisse manger; il crée le contexte favorable pour que son enfant puisse se laisser aller au sommeil... Plutôt qu'une méthode limitative et rigide, l'approche donne tous les outils au parent pour qu'il puisse les adapter à sa situation particulière et à son bébé, tout en suivant son instinct parental. Plus l'association que l'enfant développera avec le sommeil sera positive dès son jeune âge, plus, comme parent, au fil des ans, vous lui montrerez comment bien gérer ses nuits, plus il sera en mesure de conserver les clefs du sommeil pour toute sa vie!


Pour apprendre à devenir ''metteur en scène'' du sommeil de votre enfant, vous pouvez réserver une consultation ou participer à cette formation très complète sur le sujet, qui vous donnera tous les outils pour l'accompagner efficacement.



282 vues0 commentaire

Comments


cameleon.gif
bottom of page