top of page
Rechercher

Les meilleures résolutions pour votre sommeil cette année


Chaque nouvelle année amène son lot de résolutions... mais qu'en est-il du sommeil? Fondation même de la santé, le sommeil devrait être en tête de nos priorités... pourtant, bien peu de gens savent en prendre soin. Dans le contexte actuel, alors que le sommeil est aussi la base même de l'immunité (le saviez-vous?), c'est d'autant plus important d'y porter une attention toute particulière. Voici les meilleures résolutions que nous pouvons vous suggérer d'adopter pour maintenir votre sommeil et votre santé cette année:


1) Faire du sommeil une priorité


Considérant qu'on souffre rapidement d'une baisse de productivité et qu'on augmente radicalement les risques pour notre santé avec un manque de sommeil, ce n'est certainement pas dans les heures réservées au sommeil qu'il faut tenter de récupérer du temps pour d'autres activités! Au contraire, celui-ci devrait figurer dans notre agenda comme un rendez-vous sacré, assurément le plus important de la journée! Si vous avez développé des insomnies, il est temps d'entamer un réentraînement au sommeil pour le retrouver sans tarder!


2) Réguler vos heures de lever


L'heure de lever peut se comparer au point de départ d'une course... Si on veut atteindre le fil d'arrivée dans les meilleures dispositions, il faut d'abord démarrer du bon endroit, de la bonne façon et au bon moment! Rien ne sert de courir, il faut partir à point, dit l'adage. C'est d'autant plus vrai avec le sommeil. Si l'heure de lever varie sans cesse, on finit par dérégler complètement l'horloge interne qui ne sait plus quand envoyer ses signaux. Il est donc primordial de maintenir une heure de lever régulière et de la maintenir en toutes circonstances, semaine, comme fin de semaine!


3) Se donner un temps de transition


Combien de gens nous disent qu'ils travaillent comme des fous, sont très fatigués et n'arrivent pourtant pas à dormir! Ces gens travaillent souvent jusqu'à tard le soir et espèrent trouver le sommeil rapidement en se mettant au lit...


Or, physiologiquement, nous avons tous besoin d'une transition plus ou moins longue pour passer de l'état de veille à l'état de sommeil. Les gens qui s'endorment en mettant la tête sur l'oreiller ne sont pas légion et d'ailleurs, s'endormir trop rapidement peut souvent cacher un problème d'hypersomnolence ou un autre trouble du sommeil, comme la narcolepsie. Le sommeil est un processus - ce n'est pas un interrupteur qu'on peut mettre à on et à off au gré de nos envies... Il faut un moment de transition avant le coucher pour nous y prédisposer et un autre temps de transition plus ou moins long entre la mise de la tête sur l'oreiller et l'endormissement... Quand on fait une course, on ne stoppe pas non plus instantanément à la ligne d'arrivée! On doit se donner le temps de ralentir jusqu'à l'arrêt total. Idem quand on freine avec une voiture avant d'arriver au stop... on doit d'abord décélérer.


Parlant transition... durant celle-ci, bien des stimulus peuvent être sollicités. Nous bâtissons des rituels complets sur mesure par l'entremise des cinq sens. Ainsi, nous pouvons déterminer les stimulus les plus apaisants pour chaque personne en passant par la vue, l'ouïe, le goût, l'odorat et le toucher... Sans toutefois avoir besoin de tous les inclure! On mise alors sur ceux qui ont le meilleur effet sur la personne.


Si vous êtes davantage auditif, peut-être avez-vous entendu parler du ASMR? Cette technique de bercement sonore fait actuellement un tabac sur le web. Pour certains, elle parait bien étrange alors que d'autres en sont déjà devenus adeptes et l'utilisent même durant ce moment de transition entre l'éveil et le sommeil (sans trop regarder l'écran pour minimiser l'impact de la lumière bleue, bien entendu!).


Vous êtes curieux d'en savoir plus à ce sujet? Voyez cet article sur le site de Sleepie, le projet en plein essor lancé par Sandra, une de nos étudiantes de la Certification en Somnopédagogie / Somnothérapie.


Trop peu de gens prennent au sérieux la nécessité de se laisser une bonne heure de détente pour décanter entre la fin de la journée et le début de la nuit... pourtant, c'est la base pour respecter nos rythmes physiologiques! Quand l'horloge biologique est désynchronisée, on peut alors la resynchroniser grâce à un réentraînement au sommeil!


Bonne Année!




131 vues0 commentaire

Comments


cameleon.gif
bottom of page