top of page
Rechercher

Les ''sleep trackers'', outils qui prétendent enregistrer votre sommeil sont-ils vraiment efficaces?


Immensément populaires, les bracelets connectés visent à vous fournir des données générales sur votre santé et votre sommeil... mais fonctionnent-ils réellement?


Quiconque a déjà tenté de compter ses pas avec un de ces bracelets ou un podomètre traditionnel a pu réaliser qu'ils étaient loin d'être une science exacte.

C'est encore plus apparent en matière de sommeil. Oui, l'appareil vous donnera des données...mais seront-elles probantes? Force est de constater que non.


Généralement, on remarque que ces appareils ont souvent tendance à confondre divers types de données ou ne sont tout simplement pas en mesure d'enregistrer des données précises. En matière de sommeil, ils évalueront surtout les moments où vous étiez en mouvement ou immobile... Or, mesurer le mouvement ou l'absence de mouvement n'est certainement pas suffisant pour mesurer le sommeil! On peut très bien être immobile sans être endormi... et vice versa. Ce n'est pas pour rien que les tests en laboratoire sont complexes et nécessitent des capteurs sur tout le corps. Si vous voulez des données exactes sur votre sommeil, le seul moyen efficace connu à ce jour est la polysomnographie en laboratoire. En effet, celle-ci prendra en compte à la fois vos mouvements, votre respiration, vos battements de coeur et votre activité cérébrale. Pour mesurer le sommeil, on doit prendre en compte tous les aspects de ce processus physiologique naturel et global!


À l'Institut SOMNA, comme on vise à redonner l'autonomie complète au dormeur, on lui suggère de ne jamais mettre sa foi en des gadgets liés au monde du sommeil. Vous avez déjà dormi sans rien, n'est-ce pas? Il y a de très fortes chances que vous en soyez toujours capable. Nous ne voudrions pas non plus créer d'autre dépendance, que ce soit celle de calculer frénétiquement vos heures de sommeil comme un anorexique calcule les calories... ou de cristalliser vos attentes d'un bon sommeil dans un objet externe qui en fait, n'y est pour rien.


En resynchronisant son horloge biologique avec des méthodes naturelles, on peut aussi constater si nous devrions investiguer davantage ou s'il est déjà possible de retrouver le sommeil en le gérant différemment. Une polysomnographie est parfois recommandée quand on soupçonne une pathologie comme l'apnée du sommeil, le syndrome des jambes sans repos, etc. Dans tous les cas, aucun de ces bracelets connectés actuellement disponibles ne pourra jamais remplacer un laboratoire!


61 vues0 commentaire

Comments


cameleon.gif
bottom of page