top of page
Rechercher

Renaud, le journaliste et la somnopédagogie™...



Je suis allée voir Renaud en spectacle à Gatineau.


Avant de m'y rendre, je n'avais pas vu ces vidéos et les commentaires qui les accompagnent sur le web.


Le lendemain du spectacle, j'ai vu la critique d'Alexandre Vigneault dans La Presse, que je vous invite à lire ICI.


À chaud, je lui ai répondu personnellement par courriel, sans me relire, simplement pour lui donner un autre point de vue; le mien.


Quelques minutes plus tard, comme s'il venait lui-même d'avoir une révélation; un déclic, il me demandait s'il pouvait publier mon courriel dans les pages du journal.


J'avoue que je n'aurais pas pensé qu'un simple courriel improvisé pour partager personnellement mon point à un journaliste aurait abouti dans une telle mise en page de La Presse.


J'ai même eu la surprise de m'y voir identifiée comme somnopédagogue™, avec ma photo (eh oui, ils ont pigé dans la signature de mon courriel!).


Si je vous parle de tout ça aujourd'hui, c'est parce que la somnopédagogie™ vise aussi justement à engendrer un déclic; une transformation; un changement de perspective.

Qu'en réalité, sans même m'en rendre compte, j'ai procédé de la même manière que je le fais avec les gens que j'accompagne en consultation.


L'accompagnement au sommeil par la somnopédagogie™ est parfaitement inclusif; il se développe sur mesure pour chaque humain.e qu'on accompagne, quel que soit son âge ou son état.


Au lieu de tenter de le forcer à entrer dans un moule préfabriqué, c'est plutôt nous qui nous moulons à lui/elle.


On le prend là où il/elle est et on tente de l'aider à engendrer un déclic pour l'emmener là où il/elle souhaite aller.


Somme toute, la somnopédagogie™ est une discipline d'empathie et de connexion avec l'autre.


Ce n'est pas pour rien que notre symbole est le caméléon!


Oui, certaines rencontres humaines peuvent nous surprendre ou même nous déstabiliser.


Mais en somnopédagogie™, on va toujours chercher le moyen d'établir la connexion requise pour bien accompagner chacun.e en respectant ce qu'il/elle est et où il/elle est rendu.e.


C'est seulement quand quelqu'un se sent pleinement reconnu qu'il peut réussir une transformation...


C'est particulièrement vrai dans le domaine du sommeil!


Je n'aurais jamais pensé qu'un simple courriel privé envoyé spontanément et sans recul à un journaliste n'engendre cette suite d'événements qui me mènerait à faire une réflexion sur la somnopédagogie™...


Mais voilà, c'est dit!


Pour en savoir plus sur la somnopédagogie, vous pouvez suivre notre podcast ICI.

---


Véronique Bellemare Brière,

Somnopédagogue

Présidente Fondatrice de l'Institut SOMNA

30 vues0 commentaire

Comments


bottom of page